02.07.2019 / Constituante / /

Première séance plénière – 29 avril 2019

Le 29 avril eut lieu la première séance pleinière de la Constituante. A l’ordre du jour : l’adoption d’un règlement et la nomination d’un secrétaire général. A cette occasion, le groupe PDC s’inscrivait dans la volonté de la population : participation de la jeunesse, implication des femmes, travail dans la collégialité. Le groupe s’est préparé de manière efficace : les 26 Constituants PDC se sont rencontrés une fois par mois afin d’échanger, de s’accorder, de s’écouter. De cette manière, les représentants PDC au Bureau transitoire ont pu relever nos attentes pour les partager et les défendre sans négliger l’entente au sein du Bureau transitoire.

Ainsi, le groupe PDC n’a eu aucune peine à soutenir un règlement qui promouvait des valeurs qui nous sont chères : transparence, concordance, collégialité, égalité. Nous avons également choisi de respecter la volonté du peuple en soutenant une commission de participation citoyenne. C’est là une décision qui allie raison et pragmatisme en vue de la votation de la Constitution en 2022.

La journée du 29 avril fut longue ! 121 amendements se sont succédé à l’ordre du jour. Malgré cela, le groupe PDC a su privilégier le travail ; il a su faire front commun en soutenant les décisions prises par le groupe au sujet de chacun des amendements. Nous avons su nous accorder, nous positionner et opter pour des consensus raisonnables à l’image des exigences et des attentes de la population. Nous avons ainsi pris soin de la responsabilité qui nous a été octroyée en privilégiant des échanges de fond.

Le règlement de la Constituante a été finalement adopté à 106 voix, contre 1 non et 11 abstentions. Il est réjouissant de constater la volonté du plenum d’avancer dans le consensus mutuel et le respect des valeurs de notre canton.

Enfin, la session s’est conclue sur l’approbation du secrétaire général. A ce sujet, toutes les formations ont pu s’exprimer : les doutes, les inquiétudes, les méfiances et les frustrations ont pu se faire entendre. Le plenum a ainsi renouvelé sa confiance au Bureau transitoire : M. Florian Robyr a été élu en tant que secrétaire général avec 97 voix sur 120.9 avril eut lieu la première séance pleinière de la Constituante. A l’ordre du jour : l’adoption d’un règlement et la nomination d’un secrétaire général. A cette occasion, le groupe PDC s’inscrivait dans la volonté de la population : participation de la jeunesse, implication des femmes, travail dans la collégialité. Le groupe s’est préparé de manière efficace : les 26 Constituants PDC se sont rencontrés une fois par mois afin d’échanger, de s’accorder, de s’écouter. De cette manière, les représentants PDC au Bureau transitoire ont pu relever nos attentes pour les partager et les défendre sans négliger l’entente au sein du Bureau transitoire.

Ainsi, le groupe PDC n’a eu aucune peine à soutenir un règlement qui promouvait des valeurs qui nous sont chères : transparence, concordance, collégialité, égalité. Nous avons également choisi de respecter la volonté du peuple en soutenant une commission de participation citoyenne. C’est là une décision qui allie raison et pragmatisme en vue de la votation de la Constitution en 2022.

La journée du 29 avril fut longue ! 121 amendements se sont succédé à l’ordre du jour. Malgré cela, le groupe PDC a su privilégier le travail ; il a su faire front commun en soutenant les décisions prises par le groupe au sujet de chacun des amendements. Nous avons su nous accorder, nous positionner et opter pour des consensus raisonnables à l’image des exigences et des attentes de la population. Nous avons ainsi pris soin de la responsabilité qui nous a été octroyée en privilégiant des échanges de fond.

Le règlement de la Constituante a été finalement adopté à 106 voix, contre 1 non et 11 abstentions. Il est réjouissant de constater la volonté du plenum d’avancer dans le consensus mutuel et le respect des valeurs de notre canton.

Enfin, la session s’est conclue sur l’approbation du secrétaire général. A ce sujet, toutes les formations ont pu s’exprimer : les doutes, les inquiétudes, les méfiances et les frustrations ont pu se faire entendre. Le plenum a ainsi renouvelé sa confiance au Bureau transitoire : M. Florian Robyr a été élu en tant que secrétaire général avec 97 voix sur 120.